Kindle Louise Marie Libert · · Dames de PouvoirRégentes et gouvernantes des anciens Pays

Le but de ce livre n'est pas d'être une nouvelle version de l'histoire des anciens Pays Bas mais bien de retracer la vie de uelues femmes exceptionnelles ui se virent confier le destin de nos provinces sous l'Ancien Régime Apparentées aux rois d'Espagne ou aux chefs de la Maison d'Autriche les régentes exercèrent dans certains cas un pouvoir presue régalien Leurs vies furent faites de coups d'éclat de bravoure de diplomatie et souvent de profonds déchirements entre leurs sentiments personnels et leur devoir Certaines parmi les régentes sont de vraieseuropéennesNous rencontrons autour d'elles des mères des belles mères des tantes et des sœurs souvent influentes mais de cultures très diverses Si elle ne porta jamais officiellement le titre de régente Marguerite d'York princesse anglaise sut se battre aux côtés de Marie de Bourgogne Marguerite d'Autriche fut élevée en France par Anne de Beaujeu fille de Louis XI avant de devenir la bru d'Isabelle la Catholiue la puissante réunificatrice de l'Espagne En Savoie elle prit définitivement goût au pouvoir Un tumultueux passé italien avait marué Marguerite de Parme avant u'elle ne prenne en mains les rênes du pouvoir aux Pays Bas À la cour de Vienne Marie Thérèse d'Autriche avait veillé d'un regard attentif sur l'éducation très polyvalente donnée à sa fille Marie Christinedernière régente des anciens Pays BasLe but de ce livre n'est pas d'être une nouvelle version de l'histoire des anciens Pays Bas mais bien de retracer la vie de uelues femmes exceptionnelles ui se virent confier le destin de nos provinces sous l'Ancien Régime Apparentées aux rois d'Espagne ou aux chefs de la Maison d'Autriche les régentes exercèrent dans certains cas un pouvoir presue régalien Leurs vies furent faites de coups d'éclat de bravoure de diplomatie et souvent de profonds déchirements entre leurs sentiments personnels et leur devoir Certaines parmi les régentes sont de vraieseuropéennesNous rencontrons autour d'elles des mères des belles mères des tantes et des sœurs souvent influentes mais de cultures très diverses Si elle ne porta jamais officiellement le titre de régente Marguerite d'York princesse anglaise sut se battre aux côtés de Marie de Bourgogne Marguerite d'Autriche fut élevée en France par Anne de Beaujeu fille de Louis XI avant de devenir la bru d'Isabelle la Catholiue la puissante réunificatrice de l'Espagne En Savoie elle prit définitivement goût au pouvoir Un tumultueux passé italien avait marué Marguerite de Parme avant u'elle ne prenne en mains les rênes du pouvoir aux Pays Bas À la cour de Vienne Marie Thérèse d'Autriche avait veillé d'un regard attentif sur l'éducation très polyvalente donnée à sa fille Marie Christinedernière régente des anciens Pays BasLe but de ce livre n'est pas d'être une nouvelle version de l'histoire des anciens Pays Bas mais bien de retracer la vie de uelues femmes exceptionnelles ui se virent confier le destin de nos provinces sous l'Ancien Régime Apparentées aux rois d'Espagne ou aux chefs de la Maison d'Autriche les régentes exercèrent dans certains cas un pouvoir presue régalien Leurs vies furent faites de coups d'éclat de bravoure de diplomatie et souvent de profonds déchirements entre leurs sentiments personnels et leur devoir Certaines parmi les régentes sont de vraieseuropéennesNous rencontrons autour d'elles des mères des belles mères des tantes et des sœurs souvent influentes mais de cultures très diverses Si elle ne porta jamais officiellement le titre de régente Marguerite d'York princesse anglaise sut se battre aux côtés de Marie de Bourgogne Marguerite d'Autriche fut élevée en France par Anne de Beaujeu fille de Louis XI avant de devenir la bru d'Isabelle la Catholiue la puissante réunificatrice de l'Espagne En Savoie elle prit définitivement goût au pouvoir Un tumultueux passé italien avait marué Marguerite de Parme avant u'elle ne prenne en mains les rênes du pouvoir aux Pays Bas À la cour de Vienne Marie Thérèse d'Autriche avait veillé d'un regard attentif sur l'éducation très polyvalente donnée à sa fille Marie Christinedernière régente des anciens Pays Bas